Entre Art Nouveau et manga, les oeuvres érotiques d’Audrey Kawasaki

logo miniature

Entre Art Nouveau et manga, les oeuvres érotiques d’Audrey Kawasaki

Partagez cet article
  • Partage Facebook
  • Partage Twitter
  • Partager via Google Plus
retour en haut

Audrey Kawasaki, une artiste basée à Los Angeles, produit des œuvres étonnantes, représentant des jeunes femmes voluptueuses dans un style tout particulier.

Même si le titre et la miniature me semblent relativement explicites, autant l’ajouter par écrit ici : certaines des œuvres présentées dans cet article montrent de la nudité et peuvent choquer les plus jeunes.

Bref, il y aura des boobs, vous êtes prévenus ; place aux illustrations.

Portrait © Audrey Kawasaki

Portrait © Audrey Kawasaki

Mizuki © Audrey Kawasaki

Mizuki © Audrey Kawasaki

Portrait #2 © Audrey Kawasaki

Portrait #2 © Audrey Kawasaki

Les œuvres d’Audrey Kawasaki sont contradictoires, mêlant innocence et érotisme manifeste. Ses sujets balancent entre attrayant et dérangeant, inquiétant. Leur regard et leur pose explicite convient le spectateur à s’approcher, pourtant elles gardent une distance, accrue par leur aspect juvénile, restant dans un lointain monde ésotérique.

My lush © Audrey Kawasaki

My lush © Audrey Kawasaki

Jeune femme sur bois © Audrey Kawasaki

Jeune femme sur bois © Audrey Kawasaki

She Entwined © Audrey Kawasaki

She Entwined © Audrey Kawasaki

Les traits précis et assurés d’Audrey Kawasaki entremêlent deux influences : son style oscille entre manga et Art Nouveau. Pour information (et d’après mon grand ami Wikipédia), c’est un courant artistique ayant émergé à la fin du XIXè siècle, en réaction à l’hyper industrialisation. Il se base sur l’esthétique des lignes courbes. Vous avez probablement vu des affiches publicitaires dans ce style-ci. On en reparlera probablement dans un prochain article… 😉

Pour en revenir à notre artiste du jour, Audrey Kawasaki travaille essentiellement sur de grands panneaux de bois, avec une batterie de pinceaux et pots de peinture…

Matériel utilisé © Audrey Kawasaki

Matériel utilisé © Audrey Kawasaki

Vu de plus près © Audrey Kawasaki

Vu de plus près © Audrey Kawasaki

Ce travail apporte une réflexion sur la sexualité, l’artiste se projetant via ses illustrations dans une période chaotique et tâtonnante de l’individu.

« Notre sexualité est marquée par de nombreuses tempêtes et difficultés. Et mes filles peintes en font l’expérience.« , assure-t-elle, offrant aux spectateurs le temps de se laisser charmer puis repousser, hésitant comme les sujets, entre deux instants de leurs vies…


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à le partager autour de vous et à rejoindre l’artboratoire sur Facebook ou Twitter pour ne pas rater les suivants !

Vous souhaitez découvrir d’autres artistes ? Je vous propose d’aller rendre visite à Miho Hirano, dont le travail s’approche de celui d’Audrey Kawasaki !

Laissez un commentaire (un cookie offert)