Homme et téléphone © Dmitry Rogozhkin

Dmitry Rogozhkin : étonnante photographie

logo miniature

Dmitry Rogozhkin : étonnante photographie

Partagez cet article
  • Partage Facebook
  • Partage Twitter
  • Partager via Google Plus
retour en haut

Dmitry Rogozhkin est un jeune photographe russe de talent, ayant un faible pour le surréalisme et le photo montage.
L’artboratoire vous propose de découvrir son univers où rêve et réalité ne font souvent qu’un…


Homme et téléphone © Dmitry Rogozhkin

Homme et téléphone © Dmitry Rogozhkin

Piano et eau © Dmitry Rogozhkin

Piano et eau © Dmitry Rogozhkin

Silhouettes sur rivière © Dmitry Rogozhkin

Silhouettes sur rivière © Dmitry Rogozhkin

Montres irréelles © Dmitry Rogozhkin

Montres irréelles © Dmitry Rogozhkin

Technique de photographie

Derrière ces clichés magnifiques se cachent des semaines de travail acharné. Dmitry Rogozhkin présente parfois sa démarche en vidéo, ce qui nous permet de connaître son mode opératoire !

Le photographe commence par dessiner des croquis de l’œuvre qu’il a en tête. Puis, après avoir repéré les lieux, il organise la première séance photo. Il commence alors à reprendre ces images pour avoir une idée plus détaillée de à quoi ressemblera le final.

Selon ses observations durant la dernière phase, Dmitry Rogozhkin retourne photographier ses modèles, en faisant varier l’environnement si besoin. Avec ces nouveaux clichés, pour lesquels il a pris soin de conserver le même angle et grosso modo la même luminosité, il complète le résultat initial.

Cette procédure est répétée autant de fois que nécessaire afin de construire progressivement la photographie. L’artiste utilise aussi quelques images libres de droit pour parfaire sa création, les utilisant pour certains détails par-ci par-là.

Enfin, le photographe ajoute une tripotée d’effets de lumière, afin de rendre l’œuvre la plus cohérente possible. Il la saupoudre d’une ombre ici, d’un nuage au fond, d’une tâche lumineuse là-bas… Bref, un millier de petits détails qui font passer la photographie d’un assemblage de calques à un ensemble visuel splendide.

Surréaliste mais pas que

Si le terme « surréalisme » aura fait grincer les dents de certains, Dmitry Rogozhkin n’en reste pas moins un grand adepte, créant de pièces détachées un univers étrange. Certaines de ses œuvres frôlent l’humour et la légèreté, pourtant, la plupart semblent bien plus intimidantes.

Ainsi, il délaisse parfois la distorsion de réalité pour proposer des portraits ou des scènes plus intimistes. Le jeu des lumières et de l’ombre laisse apercevoir des décors opaques, au grain marqué, entre clichés vieillissants et retouche moderne.

Cyclistes en forêt © Dmitry Rogozhkin

Cyclistes en forêt © Dmitry Rogozhkin

L'artiste © Dmitry Rogozhkin

L’artiste © Dmitry Rogozhkin

L’ambiance développée dans ses photographies est particulièrement intéressante. On se retrouve plongée dans un univers presque féérique et pourtant si sombre. Si la scène de la rivière que vous avez pu voir précédemment a une lumière printanière accueillante, la silhouette en fond est bien plus inquiétante.

Il est assez difficile de situer l’impression que laissent ces photographies sur le spectre émotionnel. Le sourire se mélange avec une impression d’intimité étrange, alliée avec une incompréhension de l’univers observé…

Une chose est sure, Dmitry Rogozhkin a le chic pour intriguer, pour captiver l’œil et pour nous offrir de magnifiques clichés. Il alterne assez souvent de style, passant de photographies extrêmement retouchées tirant vers le surréalisme à des portraits davantage classique, comme celles-ci.

Portrait suuréaliste © Dmitry Rogozhkin

Portrait suuréaliste © Dmitry Rogozhkin

Portrait © Dmitry Rogozhkin

Portrait © Dmitry Rogozhkin

Une chose est sûre, ce photographe talentueux a de beaux jours devant lui !


Si cet article vous a plu et que vous aimez la photographie surréaliste, foncez découvrir le travail d’Erik Johansson, suédois émérite, et de Vincent Bourilhon, poète français !

Avant de vous éclipser, vous pouvez prendre quelques secondes pour partager l’article ou même le commenter ! Cela fait toujours plaisir d’avoir votre avis. 😉

2 commentaires pour “Dmitry Rogozhkin : étonnante photographie”

  1. Si les montres ne sont pas une allusion à Dali, je veux bien avoir les moustaches qui poussent 😉
    Merci pour cette très belle découverte surréaliste qui commence à former un sous-groupe.

  2. […] d’un équilibrage des couleurs). Contrairement à Erik Johansson, Vincent Bourilhon ou encore Dmitry Rogozhkin, que nous avons déjà croisé et qui utilisent Photoshop à qui mieux mieux, Oleg Oprisco […]

Laissez un commentaire (un cookie offert)