Grand Bazaar © Aydin Büyüktaş

Flatland : des mondes courbes à en perdre la tête

logo miniature

Flatland : des mondes courbes à en perdre la tête

Partagez cet article
  • Partage Facebook
  • Partage Twitter
  • Partager via Google Plus
retour en haut

Flatland est une série de photographies retouchées, proposée par l’artiste turc Aydin Büyüktaş. Rues, ponts, immeubles, végétation, tout se tord donnant des clichés pour le moins vertigineux !

Desert Railroad © Aydin Büyüktaş

Desert Railroad © Aydin Büyüktaş

Grand Bazaar © Aydin Büyüktaş

Grand Bazaar © Aydin Büyüktaş

Bridge © Aydin Büyüktaş

Bridge © Aydin Büyüktaş

Galata Bridge © Aydin Büyüktaş

Galata Bridge © Aydin Büyüktaş

Une des premières réactions en voyant de telles œuvres, après l’exclamation de surprise et la moue d’appréciation, est d’annoncer que cela vous fait fichtrement penser à Inception. Bande de petits hipsters ingrats que vous êtes.

En réalité, le nom, Flatland, fais référence à une nouvelle éponyme du XIXè siècle, écrite par Edwin Abbot Abbot (oui), donnant vie aux dimensions géométriques et une conscience à un carré. Elle explore ainsi les règles de cet univers étrange, visitant pointland, lineland ou encore surfaceland…

Pour chaque image, Aydin Büyüktaş réalise une vingtaine de clichés avec un drone, qu’il assemble ensuite via un logiciel de montage. Placés côte à côte, ils forment peu à peu l’image finale, en créant la courbure caractéristique, balayant d’une main désinvolte l’horizon.

BNSF Yard © Aydin Büyüktaş

BNSF Yard © Aydin Büyüktaş

Bus Station © Aydin Büyüktaş

Bus Station © Aydin Büyüktaş

Kurbaglidere © Aydin Büyüktaş

Kurbaglidere © Aydin Büyüktaş

Blacksmiths' Bazaar © Aydin Büyüktaş

Blacksmiths’ Bazaar © Aydin Büyüktaş

Si l’article vous plaît, n’hésitez pas à nous le dire dans les commentaires et à la partager autour de vous, cela nous fait toujours chaud au cœur !

La photographie surréaliste, ça vous botte ? Voici 3 artistes proposant des œuvres exceptionnelles : Erik Johansson, Vincent Bourilhon et Dmitry Rogozhkin !

Pour finir, n’hésitez pas à rejoindre l’artboratoire sur Facebook ou Twitter pour ne pas rater les prochains articles !

Un commentaire pour “Flatland : des mondes courbes à en perdre la tête”

  1. Excellent, merci pour cette découverte.

    Mondes ronds ou circulaires ? Mondes harmonieux ou qui tournent en rond ? Mondes réalistes comme la terre ronde ou imaginaires comme nos rêves ? Mondes qui reviennent au point de départ ou mondes tremplins ?

Laissez un commentaire (un cookie offert)