Sunset lullaby © Lindelokse

Lindelokse, fractales naturelles

logo miniature

Lindelokse, fractales naturelles

Partagez cet article
  • Partage Facebook
  • Partage Twitter
  • Partager via Google Plus
retour en haut

Lindelkose crée des fractales, images étonnantes aux couleurs vives et aux motifs intriqués. Plongez dans ce monde naturel, bizarre et poétique.

Cet article fait suite à l’introduction sur les fractales publiée la semaine dernière. Si vous souhaitez en savoir plus avant d’admirer les créations artistiques ci-dessous, faites un rapide aller-retour ; c’est fichtrement intéressant !

Awakening © Lindelokse

Awakening © Lindelokse

Firebird © Lindelokse

Firebird © Lindelokse

Chiara Biancheri, aka Lindelokse, architecte italienne de 28 ans a fait des fractales sa marque de fabrique. Ici, on recherche d’abord la beauté graphique avant l’exactitude mathématique. Les images se répètent à une échelle définie, le niveau de détails étant variable.

Technique et logiciels

Lindelokse utilise principalement Apophysis, un logiciel open source lui permettant de préparer et de faire le rendu de ses fractales, moyennant parfois quelques lignes de code. Elle se sert aussi de Chaotica, un autre logiciel, qui lui se limite à une interface graphique. Elle les reprend parfois via Photoshop pour ajuster certains détails. Si le principe vous intéresse, je vous laisse jeter un coup d’œil sur les multiples tutoriels que l’on peut trouver un peu partout. Néanmoins, autant vous prévenir : ils sont assez gourmands en ressources, donc évitez de les lancer sur votre grille-pain.

The great fire © Lindelokse

The great fire © Lindelokse

Protection © Lindelokse

Protection © Lindelokse

Fractales, fleurs et plantes

Comme nous avions pu le voir dans le premier article, les fractales ne se limitent pas à l’abstraction mathématique : à l’instar du chou romanesco, elles ont aussi leur place dans la nature. Ainsi, le travail de Lindelokse tisse un lien fort entre la création assistée par ordinateur et le monde végétal qu’elle représente. L’abstraction des fractales côtoie le réalisme initial, offrant une vue féérique et poétique.

The crimson glade © Lindelokse

The crimson glade © Lindelokse

Musk and pollen © Lindelokse

Musk and pollen © Lindelokse

D’ailleurs, celle-ci m’a fait penser à une version moins gangrénée de la jungle dans Nausicaa et la Vallée du Vent. Non ? Bon tant pis.

Perfection à l’infini

L’essence des fractales permet d’accéder au niveau de détails que l’on souhaite, en supposant que son ordinateur tienne le coup. Bien évidemment, au-delà des limites techniques, il est intéressant de noter que ces formes laissent libre cours à une précision inégalable. La recherche artistique de la beauté passe ici par une volonté de tordre l’infini, de lui faire acquérir des formes arbitraires ; lorsque le modèle est choisi, ses variations sont limitées indéfiniment.

Ce qui est passionnant dans l’art fractal, c’est le patern, le premier choix, qui se duplique à l’infini pour former un tout cohérent. Tel un big-bang artistique, l’œuvre se déploie à partir d’une étincelle créatrice. Pour Lindelokse, l’image d’une fougère étirant peu à peu sa feuille est aussi une image adéquate.

Wounded nature © Lindelokse

Wounded nature © Lindelokse

Sunset lullaby © Lindelokse

Sunset lullaby © Lindelokse


Fin du deuxième article ! J’espère qu’il vous aura plu. Dans pile 7 jours, on se tournera vers… les fractales en 3D et en vidéo ! Croyez-moi, c’est impressionnant… #Wow #SuchTeasing #VerySemaineProchaine

N’attendez plus, pour plus de fractales, c’est par ici !

Un commentaire pour “Lindelokse, fractales naturelles”

  1. woah.jpg

Laissez un commentaire (un cookie offert)