Piste 1 – Sélection n°9

logo miniature

Piste 1 – Sélection n°9

Partagez cet article
  • Partage Facebook
  • Partage Twitter
  • Partager via Google Plus
retour en haut

Il fait chaud, il fait beau … ! Vous savez ce que cela veut dire ? Il est temps de se reposer au soleil avec la sélection numéro neuf de « Piste 1 » !

 

Bonjour à toutes et tous, pendant que vous vous saouliez à coups de « débat politique », « LES 10 MEILLEURES EXPRESSIONS DE POUTINE APRÈS L’ATTENTAT ! LA 8EME VA VOUS CHOQUER !!! » ou bien des articles/tribunes/news/mediaparts comme « Macron, sauveur ou initiateur de la fin ? », « Fillon, pas un rond mais des costumes « offerts » à 50.000 balles » … STOP !

Terminé ces médias qui martèlent que le « pays va mal », envolé la torture animale pour que ta putain de voisine mi-bourge mi-connasse s’paye un manteau en fourrure alors qu’elle a pas un centime pour payer son ISF, enterré ces préjugés sur les différentes « substances illicites » alors que des cannabinoïde comme le CBD ont des propriétés thérapeutiques prouvés depuis plus de 40 ans, annihilé ton boulot en temps partiel payé à 9,67e de l’heure … Il est temps de décomplexer, de te reposer, de préparer tes vacances d’été et ça commence maintenant avec cette sélection !

 

Paix, amour, fraicheur et surtout originalité !

 

Cette playlist dure 20 minutes et 30 secondes et comme pour les deux derniers articles (disponible ici et ici), je tiens à vous faire découvrir des « styles » très différents de ce que l’on peut entendre « dans les médiums connus et reconnus ». Prêt(e) ?

 

 

Glam Gould – Her : On débute fort. Un titre étrange, mystérieux qui se trouve entre le minimalisme « binaire »/bits, des assets vocaux mystiques et des basses profondes. « Her », c’est une illusion sensuelle, un titre qui vous charme, vous séduit et s’arrête ainsi sur un « non-rendez-vous ». « Sensuelle » dans le sens où il fait penser à cette personne avec qui vous dansez et, avec vos 51 mg d’alcoolémie, voyez troubles, vous tanguez mais vous ne voyez « QUE » cette personne ! De par sa forme étrange et son fond onirique, « Her » a ce « truc », ce « détail » qui lui donne un certain effet !

Moody Beach – Vanilla : Premier titre du premier E.P de cette jeune artiste, « Vanilla » est une glorification d’une époque musicale ! Un titre qui donne ce « rétro feeling » à coups de nuances de pop, garage rock et écho maîtrisé de synthé. Mystérieux, tout aussi sensuel que « Her », ce titre est une ode à l’époque des 90’s, à ces vieux films périmés, désabusés par leurs succès, devenus aujourd’hui « mainstreams », voir même « cultes », une époque où tout était possible, aussi bien dans le cinéma que la musique. Mais ce qui me tourmente le plus, c’est cet « écho glitché » à la fin de « Vanilla » … Un écho stroboscopique qui se répand dans le vide pour finir par s’effondrer sur lui-même.

Hex Cougar (ft Jarell Perry) – Afterlife : « This is the end. » Titre beaucoup plus « house », « bass » et « EDM ». Afterlife a ce coté qu’a « Vanilla » dans l’enchaînement d’assets vocaux et de basses asynchrones, donnant un effet d’étourdissement, de « prise de hauteur », un grand plongeon. Puis soudain, les basses montent, explosent et saturent, putain de montée ! Une plainte féminine saturée, désynchronisant au grès des basses comme un chant de sirène lancé derrière un parking de cité. Sublime aventure que ce titre !

K?d ft Phil Good – Lose Myself : MON CHOUCHOU <3 #FanboyON ! Cela faisait longtemps qu’il était pas revenu mon p’tit k?d et il est revenu avec une musique entre Hiroshima et Tchernobyl, entre l’EDM, la pop et « sa vision » de la future ! Une bombe d’énergie qui va déferler dans ta petite vie et je peux te dire, t’es VRAIMENT pas prêt(e) pour ce son ! On déraille vers un autre monde, un univers rêvé. Du très très lourd ce « Lose myself » ! MAIS T’ES VRAIMENT PAS PRÊT(E) POUR LA FIN DU TITRE ! (un peu comme quand Mélenchon a balancé des punchlines toute la soirée pendant le débat à cinq ou quand Poutou a clash’ la moitié des mecs sur le plateau y’a pas longtemps wallah !)

Chris Lake – I want You : On retourne dans les « titres sensuels » ! Le genre de titres qui sortent en boite vers 2~3 heures du mat’, quand tout le monde est plein de coke/MD’/alcool/wat u want ou que tu sors pour ta soirée « Pnp » ! Ultra-classique dans sa structure et sa technique, Chris Lake a réussi à réinventer le « poping » (vers le milieu du titre ; les fameux « tou-douu-douuu » aiguës pour les non-connaisseurs) ainsi que de rendre la « house » encore plus sexuelle que jamais et on aime ça ! Ce titre m’a perturbé pour cet enchaînement de phases de poping qui sont « toutes » différentes dans l’effet-rajouté final du titre !

Chloë March – Sennen : Une belle grosse baffe mais toute douce. « Sennen » est une musique « planante », légère dans son premier plan mais en l’analysant de plus près, est clairement plus lourde ! Assets vocaux en écho crescendo, basses sur un rythme cardiaque … WOW ! C’est un peu le « Journey » musical, une petite musique qui sort de nul part, courte, poétique … Vibrante, originale, indépendante, libre et forte, voilà ce qu’est « Sennen », un écho de paix dans l’horreur de notre quotidien que l’on ne remarque même plus, ces SDF/refugiés, ces problèmes bancaires, ces gens vulgaires et agressifs pour un rien dans les transports en commun. « Sennen » est une bulle de paix, une identité propre et humaine … qu’est-ce que cela fait du bien un peu d’Humanité quand même … !

 


Voili-voilou, c’est Gulli-Good pour aujourd’hui les kids, on s’retrouve un jour (‘shallah) pour un autre article, signé de ma plume et propulsé par l’Artboratoire.

Comme d’hab, on va faire de la pub. Si tu aimes, tu likes, si tu aimes pas, tu partages en disant « c dla merd » (de la pub, mauvaise ou bonne, reste de la pub) sur la page facebook de l’artboratoire. Oubliez pas non plus que nous sommes sur twitter aussi (surtout moi d’ailleurs, je suis ici !) donc tweetez si vous avez envie, cela se passe ! xoxo Hyahya’

Laissez un commentaire (un cookie offert)