Piste 1 – Sélection #1

Revivre la création de l’Univers tout en sautant sur un trampoline épineux en écoutant de la J-pop aux teintes Future,  en « Fuk U » musical ? – Done.


Bonjour, bonsoir à toi jeune aventurier/aventurière de l’artboratoire ! Aujourd’hui, je te présente un nouveau concept et qui dit « nouveau concept », dit « nouveau format » ! (je veux un « clap » pour l’intro’, un seul et unique applaudissement, merci d’avance)

ou

« Heeeeeey salut les grrrrlz & les guyz, c’est Hyahya’ et today on s’retrouve pour un nouveau tuto’ playlist lifestyle & make-up sonore ! »

-> A vous de juger laquelle est la plus « pertinente ».

« Le changement, c’est (presque) maintenant ! »

Aujourd’hui, c’est le lancement du format « Piste 1 » (mais si, pour les vieux comme moi, c’était le petit nom par défaut des « tracks » sur votre lecteur MP3 et autres Ipod ! Je laisse soin à mon supérieur pour vous expliquer d’où vient le choix du nom), un format qui rejoint le concept (que vous connaissez déjà, oui imagination zéro, rend l’argent aux abonnés, tout ça …) des articles « Aléartoire ».

Pour alterner avec les « gros dossiers » sur des artistes (qui, je peux le comprendre, prennent du temps à lire et à écouter), ce nouveau format plus léger (et plus fun/décalé) présentera une playlist de plusieurs morceaux de « petits » créateurs/créatrices musicaux (qui s’affiche ci-dessous) avec un petit descriptif technique et émotionnel des titres présentés.

Temps d’écoute estimé : 18 minutes 30.

De la folie pop-acidulée à la sensation d’immensité.

Aujourd’hui, c’est 5 titres (pas 4, ni 6 mais bien 5 ! (imaginez la scène comme si « Passe-partout » de Fort Boyard vous montre les clefs avec sa main !)) que je vais vous présenter, allez, « pas le temps d’niaiser » !

Kero Kero Bonito – Trampoline : Voici « Kero Kero Bonito » (petit groupe installé à Londres, composé de trois personnes), un groupe qui vient de sortir son nouvel album (il y a quelques jours) et quelle découverte ! Voici « Trampoline » (qui représente le mieux l’esthétique et la technique du groupe et de l’album), un mélange de style entre la J-POP (c’est-à-dire, Pop japonaise) avec un fond sonore « pulsant », « énergique », une voix féminine « kawaii » ultra réverb’/autotunée’ et l’appui du titre sur son refrain avec un mot/son, avec un style plus proche de la Pop/EDM « occidental(e) » grâce à un travail des accords et des divers instruments. Personnellement, ça me donne de l’énergie et de la joie ! Et surtout n’oublie pas, toi qui me lit : « BOUNCE BOUNCE BOUNCE ! »

Michael Calfan (ft Raphaella) – Thorns : Ce titre, vous le connaissez peut-être déjà, grâce à une publicité (pour un certain téléphone !) car il faut savoir, les « bons marketeux » sont les premiers à populariser un « nouveau produit » grâce à une « nouvelle musique/artiste » (Flume y est passé, on a aussi eu droit à Jain récemment). C’est un titre clairement « bass house » et qui a un énorme potentiel « commercial ». La structure du titre est sur un schéma simple et classique : une ligne de basse 1 (fond en début, premier couplet), un ensemble de 2~3 basses pour le refrain (réutilisé à chaque fois qu’il y est) avec un asset sonore « core » du refrain (pour le marquer) et une ligne de basse 1,5 (c’est la ligne de basse 1 mais légèrement modifiée, utilisée pour « continuer » le titre) puis une ligne de basse 2 (c’est la ligne de basse 1 mais modifié plus profondément, clôt le titre) ; et ça marche tout aussi bien ! À écouter dans sa voiture/bus/train pour aller au boulot.

GHASTLY (ft Jameston Thieves) – Fuk Watchu Think : Un titre clairement plus « indie », que je classe dans une approche artistique à la Joyryde. Le traitement des loops des basses presque inaudibles (comme une aspiration du son) pour les concentrer sur un travail de mix énorme (et très fourni) ; il est très difficile de « disséquer » le son tant il est complexe ! Puis ces loops d’assets sonores (le « cœur » du titre) sont cohérents et brillants. À réserver pour vos soirées « compromettantes avec alcool », il y a de quoi se lâcher avec Ghastly !

k?d – Birth of The Universe : Certainement le titre le plus « mystique » de cette sélection. Un artiste que j’adore (au même point que Mount Dreams) car il y a cette recherche artistique et je ressens personnellement cet amour (sincère et réel) pour un genre peu connu, la Future (que l’on confond souvent soit avec la bass house, soit l’EDM, simplement car elle est un mélange des deux). J’aime la Future car j’aime le Glitch (un mouvement artistique que l’artboratoire vous a d’ailleurs déjà présenté par ici !). J’aime ce coté « déchiré », « déraillé ». J’aime cette sensation d’être perdu dans la musique puis que, soudainement, ça pète à coups de basses saturées. Je trouve que le titre est bien trouvé, n’hésitez pas à écouter les quelques autres musiques de cet artiste (que je regarde de très près !), il envoie.

5u5h1 – Usushio Girl : J’ai commencé en vous présentant un titre « semi-J-POP » et c’est pas terminé (cc SFR). 5u5h1 (« sushi » pour les intimes) est un jeune artiste japonais qui fait de la J-POP Future (oui oui, comme k?d juste une ligne au-dessus, c’est un style qui se combine très bien avec la J-POP). On se base sur des assets « JPOP » (voix féminine saturée, loop du refrain, Link de The Legend of Zelda, WTF JPOP oui je sais) et on met en fond sonore de la Future, ça claque ! C’est « spécial », certes, mais si on aime, 5u5h1 en a pleiiiin sur son Soundcloud et (comme Usushio Girl) certaines sont téléchargeables gratuitement, alors pourquoi s’en priver ?!


N’hésitez pas à laisser vos retours, votre avis ou votre ressenti personnel sur ce nouveau format, plus court, plus aéré. N’oubliez pas les « J’aime » et autres phrases en 140 caractères sur les réseaux sociaux de l’artboratoire (sur twitter ou facebook) !

Je vous dis à la semaine prochaine pour un nouvel épisode de cette passionnante série qu’est « P’art’ition » !


Accès direct aux commentaires

L'article vous plaît ?

Vous avez sûrement un avis à partager !

* : requis.