Participer et écrire des articles

L’artboratoire a pour vocation de mettre en avant les créations des artistes amateurs ou professionnels et ce noble objectif est difficilement atteignable sans aide. Aujourd’hui, 5 auteurs réguliers et au moins autant d’occasionnels écrivent pour ce site ; cette fine équipe n’attend que vous pour s’agrandir ! Avant de vous lancer, vous trouverez sur cette page toutes les informations dont vous aurez besoin…

Sommaire / FAQ :

Pourquoi écrire pour l’artboratoire ?

Produire du contenu pour l’artboratoire vous permettra de partager votre passion avec une communauté tout aussi curieuse que vous. J’espère pouvoir vous proposer, à vous, auteur.e, un cadre d’expression propice à l’épanouissement et une certaine liberté d’expression (référez-vous aux articles de HyancinthAorchis pour en juger).

Vous pourrez ainsi vous vanter auprès de vos collègues d’être publié dans une revue aussi prestigieuse qu’inconnue ou rendre fiers vos parents avant qu’ils ne comprennent que cela ne rapporte pas un rond. Plus sérieusement, composer des articles est d’abord une démarche personnelle : on rédige car l’art nous transporte, parce qu’on aime écrire, pour partager ce qui nous touche, pour enfin promouvoir les créations d’un artiste que l’on apprécie…

Bref, chacun a ses raisons.

Note sur l’audience : bien loin des chiffres de certaines plateformes, l’artboratoire commence à être suivi. Ce n’est pas grand chose et aucunement une garantie pour votre contenu, mais c’est toujours chouette de se savoir lu de temps à autres. Chiffres en début novembre 2019 :

  • Pinterest : ~3200 abonné.e.s ;
  • Facebook : ~500 abonné.e.s ;
  • Twitter : ~350 abonné.e.s ;
  • Newsletter : ~300 abonné.e.s.

Puis-je présenter mon travail / mes oeuvres d’art ?

En résumé : oui

Les artistes sont chaudement encouragés à venir présenter leurs créations ! Si la grande majorité des articles publiés jusqu’alors l’ont été par des auteur.e.s extérieur.e.s, toute proposition venant directement de vous, artistes amateurs ou professionnels, sera accueillie avec joie ! Que cela soit pour partager votre processus créatif et vos astuces techniques ou pour décrire votre ressenti face à votre travail, n’hésitez surtout pas.

J’aimerais que vous parliez de mon projet. Est-ce possible ?

Si vous pensez que votre projet vaut le détour, vous pouvez envoyer un mail avec le maximum d’information à son sujet. Il existe une infinité de concepts artistiques dont nous aimerions parler et un temps limité à leur consacrer. C’est pourquoi, il est préférable que cela soit vous qui entâmiez la démarche et produisez le plus de contenu possible avant tout.

Notes sur les évènements

À de rares exceptions près, les articles sur un évènement artistique « physique » ne sont pas publiés. Si toutefois vous pensez que le contenu produit pourra être lu bien après l’actualité en question, alors vous pouvez foncer !

Pour les évènements qui s’inscrivent dans le temps et pouvant réellement intéresser le lectorat de l’artboratoire, vous pouvez toujours envoyer un message pour qu’on les transmette sur les réseaux sociaux.

Notes sur la publicité / le contenu sponsorisé

Tout article écrit et/ou demandé par un.e artiste sera labélisé comme tel. Un seul lien vers une boutique potentielle est autorisé et explicitement spécifiée. Aucun contenu sponsorisé par une quelconque agence SEO ne sera accepté. L’artboratoire est un blog communautaire, pas un panneau publicitaire.

Quels médium sont acceptés ?

Au grand dam de la ligne éditoriale, éclectisme est le maître mot.

Que vous soyez plutôt traditionnel ou numérique, photographe ou peintre, friand.e de musique ou de street art, il vous suffit d’être passioné.e et de souhaiter partager votre intérêt avec les lecteurs/lectrices du site !

Un diplôme est-il nécessaire ?

Nope.

Aucune qualification particulière n’est requise pour parler de ses créations ou de ce que l’on ressent devant l’une d’elles. Chacun.e a le droit de faire part de ses découvertes artistiques, et l’artboratoire est un lieu de partage humble, sans prétention. Les analyses et points de vue sont ceux des auteurs, communicant aux lecteurs leur intérêt pour l’art, sous toutes ses formes.

Il est néanmoins demandé de faire un effort de rédaction et de recherche lors de la présentation d’un artiste (ou de ses propres créations). Par exemple, on agrémente les images d’une mise en contexte, d’une présentation du processus technique ou, simplement, de la description de son ressenti personnel face à l’œuvre.

C’est une bonne situation, ça, auteur.e pour l’artboratoire ?

Ce travail n’est pas rémunéré. La culture malsaine de la gratuité dans le milieu artistique entraîne une précarité violente que je déplore sincèrement. La rédaction d’articles pour l’artboratoire est une activité bénévole ; c’est pourquoi, je préfère être clair sur ce point d’entrée de jeu. Si écrire pour l’artboratoire peut vous aider à faire valoir vos qualités rédactionnelles, votre ouverture d’esprit, votre sens de l’organisation et bien d’autres compétences durant un entretien professionnel (testé et approuvé personnellement !), je ne peux matériellement pas payer les auteurs.

Ce site a été lancé comme un projet personnel amateur, et, même si l’équipe s’est élargie au fil des ans, aucun bénéfice financier n’en est tiré. Pour être honnête, entre l’hébergement, la réservation du nom de domaine et l’achat d’un plugin nécessaire au développement, on a rarement vu un blog aussi peu rentable (comprendre : en déficit permanent). La volonté de garder le site exempt de publicités n’aide pas… mais cela permet de laisser les utilisateurs tranquilles lors de leur navigation, ce qui n’a pas de prix.

Bref, les discours sur la passion et la curiosité laissent souvent la casserole vide, et écrire pour l’artboratoire n’est pas une exception. Considérez cela comme un loisir vous offrant la possibilité de partager votre intérêt pour l’art avec une communauté sympathique et, en bonus hypothétique, d’ajouter un point distinctif sur votre CV/portfolio.

À qui appartient le contenu publié ?

Si de nombreuses plateformes s’arrogent le droit de propriété de vos créations (rédactions, certes, mais créations tout de même), l’artboratoire n’en fait aucunement la démarche. Si vous souhaitez un jour retirer un article du site, aucune objection légale n’y sera faite : ce que vous rédigez ici vous appartient. Notez cependant que cela ne s’applique pas aux œuvres présentées, qui appartiennent à leurs auteurs respectifs (cf. les mentions légales). Si vous présentez votre propre travail, le problème ne se pose pas, cela dit.

Puis-je aussi publier l’article sur mon propre blog / site ?

Oui ! Le but est d’encourager le partage artistique et, comme votre contenu vous appartient, vous pouvez tout à fait le republier ailleurs. Il est aussi possible d’utiliser la notion de contenu canonique et de spécifier votre site. Ainsi, les lecteurs de l’artboratoire pourront lire votre contenu et son référencement par Google ne sera pas pénalisé ; gagnant-gagnant.

Quelles sont les limites à ne pas dépasser ?

Les propos racistes, LGBTphobes et sexistes sont bien évidemment interdits. La pornographie, la bestialité et les scènes gores le sont aussi. Dans l’absolu, gardez à l’esprit que des personnes mineures peuvent potentiellement tomber sur le contenu de l’artboratoire. De fait, pour les oeuvres érotiques dûment justifiées, une fonctionnalité de spoiler/filtre NSFW est disponible. Vous pouvez observer son fonctionnement ici.

Puis-je lire quelques exemples de publications ?

Bien sûr !

Qui dois-je contacter ?

Si vous souhaitez participer, vous pouvez envoyer un mail à l’adresse suivante . Vous pouvez aussi me contacter directement via via Twitter.

Nous pourrons discuter de vos attentes, de vos sujets favoris et de votre futur article. Il me tarde déjà de pouvoir le lire !