Inktober 2019 : liste des thèmes, conseils et astuces

Par

Inktober 2019

Partager 👉

Cet article vous plaît ? N'hésitez pas à le partager 👉

Pour sa dixième édition, l’Inktober ne change pas d’équipe gagnante : ce mois d’octobre 2019 sera marqué par un flot d’illustrations magnifiques et autres ingénieuses créations. Découvrez dans cet article la liste des thèmes officiels ainsi que des conseils pour bien se préparer et « réussir » l’Inktober.


Sommaire :

Qu’est-ce que l’Inktober ?

En résumé : un gigantesque défi pour les artistes autour du monde.

Pendant tout le mois d’octobre, chacun.e crée une oeuvre par jour, en fonction des thèmes de l’année (ou non). Le but est de partager sa passion avec les autres, s’entraider, apprendre et s’améliorer tous ensemble autour d’un challenge commun. Il n’y a aucune obligation, ni dans le suivi des thèmes, ni dans l’ampleur du travail : un simple croquis quotidien suffit.

Chaque jour, en vous « forçant » à produire une illustration sous la contrainte, non seulement améliorez-vous vos capacités en dessin, mais vous faites aussi marcher votre imagination. En observant les créations des autres participant.e.s, vous découvrez de nouvelles approches pour un même sujet. Les thèmes étant relativement vagues, il est toujours possible de se laisser surprendre !

Encre, art traditionnel et digital

Créé en 2009 par Jake Parker, Inktober est historiquement lié à l’encre (jusque là, vous ne devez pas être perdu.e.s). Cela dit, personne ne vous oblige à vous cantonner à ce médium. Attrapez vos pinceaux, crayons ou stylet et lancez-vous !

Au-delà de l’illustration, on croise parfois des séries de créations calligraphiques ou typographiques. D’autres ont choisi de tenter l’expérience en musique ou en écrivant un poème par jour… Vous connaissez votre style et vos envies mieux que quiconque, l’Inktober est simplement là pour vous motiver, introduire ou renforcer une habitude de création saine et s’améliorer tous ensemble.

Qui peut participer ?

Certain.e.s débutant.e.s se sentent intimidé.e.s par l’Inktober et n’osent pas se lancer, de peur que leurs créations soient mal reçues. Que nenni : ce défi est fait pour tout.e.s, et encore plus celles et ceux qui débutent !

Pour avoir suivi de près les éditions précédentes, les échanges sont toujours bienveillants et constructifs. N’hésitez pas ; c’est l’occasion rêvée pour partager vos créations avec la toile. Ou seulement les afficher sur votre frigo. Ou les garder dans un tiroir. Qu’importe ; seul le plaisir de créer un petit quelque chose régulièrement compte.

Listes des thèmes

Le cadre étant posé, voici la liste des sujets pour l’Inktober 2019 ! Sachez que ces thèmes ne sont qu’indicatifs et non contractuels : vous pouvez les suivre dans l’ordre, dans le désordre, les ignorer, les compléter, les pimenter et les servir à température ambiante, si cela vous chante.

Liste officielle en français et anglais

Voici une traduction francophone de la liste publiée sur le site officiel :

  1. Bague
  2. Idiot.e / ennuyeux.se / inatentif.ve
  3. Appât
  4. Geler
  5. Construire
  6. Husky / rauque (voix)
  7. Enchanté.e
  8. Fragile / frêle
  9. Se balancer / balançoire / oscillation
  10. Motif / modèle
  11. Neige
  12. Dragon
  13. Cendre / frêne
  14. Envahi.e pas les mauvaises herbes / immature
  15. Légende
  16. Sauvage
  17. Ornement
  18. Marginal.e
  19. Écharpe / fronde
  20. Marcher / fouler
  21. Trésor
  22. Fantôme
  23. Ancien.ne / antique
  24. Étourdi.e / pris.e de vertige
  25. Savoureux.se / goûteux.se
  26. Noir.e / sombre
  27. Manteau / enrober
  28. Monter à / chevaucher
  29. Blessé.e
  30. Attraper
  31. Mûr.e (fruit) / fait (fromage)

Notez que de nombreux noms en anglais offrent une certaine liberté de traduction, avec moult doubles sens. J’ai essayé de donner plusieurs angles d’attaques différents mais je vous laisse donc chercher / vérifier / interpréter davantage à votre guise.

Et voilà la liste officielle des thèmes en anglais :

Placeholder Liste officielle des thèmes Inktober 2019
Liste officielle des thèmes Inktober 2019

Listes alternatives

Le phénomène ayant pris de l’ampleur, de nombreuses listes alternatives ont fleuri sur les réseaux sociaux. Inktober se déroulant sur le mois d’Halloween, les séries liées à cet évènement sont légion. Parmi elles, 31 witch prompts (généralement repris avec « #witchtober« ) met à l’honneur les sorcières :

Dans la même veine, on peut citer Drawtober, qui ne se limite pas aux magiciennes, nécromanciennes ou autres fées, englobant un spectre plus large de sujets effrayants.

Si cela vous intéresse, faites un tour chez @SHSL_ANIMATOR, qui a publié une belle compilation de listes alternatives pour 2018 ! De même, si vous suivez un thème particulier pour 2019, faites-nous en part dans les commentaires.

Enfin, sans choisir une liste de thèmes (officiels ou alternatifs), vous pouvez simplement orienter vos créations. Certain.e.s artistes dessinent leurs OC (original content, généralement des personnages), d’autres axent leur créativité vers une destination bien précise. C’est par exemple le cas de Cláudia Bem, qui a produit 31 illustrations de fleurs pour l’Inktober 2017.

Placeholder The Language of Flowers – Cláudia Bem, Inktober 2017
The Language of Flowers – Cláudia Bem, Inktober 2017

Conseils et astuces

Il n’existe pas de recette magique pour bien réussir l’Inktober. D’ailleurs, il suffit du premier coup de crayon pour le « réussir ». Quoi qu’il en soit, vous trouverez ci-dessous quelques humbles conseils pour vous aider dans votre aventure artistique !

Partager ses oeuvres

Si vous souhaitez que vos créations soient admirées par le plus grand nombre, vous pouvez judicieusement utiliser les différents hashtags liés au challenge.

Faites votre choix :

Selon le thème que vous souhaitez suivre, vous pouvez les compléter par celui de votre liste (par exemple, #witchtober).

Enfin, je vous invite à partager votre profil dans les commentaires de cet article pour qu’on puisse tout.e.s y faire un tour !

Chacun son rythme

Ne voyez pas plus gros que le bout de votre mine. Produire un chef d’oeuvre absolu pour chaque thème n’est pas viable. L’Inktober prend beaucoup de temps et il est souvent facile de se laisser submerger par la dose de travail qu’il requiert. Votre vie passe avant le dessin ; pensez à aménager votre emploi du temps pour dessiner, griffonner et créer un minimum chaque jour.

Inktober est un réel défi. Un travail de longue haleine. Rares sont celles et ceux qui terminent le mois d’octobre en produisant une oeuvre par jour. Ce n’est absolument pas grave. Encore une fois, si cet évènement est un challenge, il ne constitue pas pour autant une compétition.

Chercher (et trouver) l’inspiration

Ne vous laissez pas démoraliser par les créations des autres. Tout le monde débute un jour. Il est normal qu’un.e artiste professionnel.le fasse le.a malin.e avec une oeuvre qui vous aurait pris trois semaines à réaliser : c’est son métier et il.le est fichtrement efficace. Inktober est et restera un évènement bienveillant, sans obligation de résultat ou de performance.

Bref, commencez à votre niveau, demandez des conseils, améliorez-vous graduellement… Amusez-vous, créez !

Chaque semaine d’octobre, je vous propose une sélection de 28 créations par des artistes généralement francophones / français. N’hésitez pas à vous abonner à la newsletter du blog pour ne pas rater les prochaines éditions ! Vous pouvez dès à présent aller admirer les illustrations de l’année 2018 :


Si cet article vous a été utile, n’hésitez pas à le partager autour de vous et/ou à laisser un commentaire, cela fait toujours plaisir.

Vous pouvez aussi suivre l’artoboratoire sur les réseaux sociaux pour ne pas rater les prochains contenus : Twitter, Facebook et Pinterest.


Accès direct aux commentaires

L'article vous plaît ?

Vous avez sûrement un avis à partager !

* : requis.

Lire les commentaires (15)

Merci pour cette présentation parfaite, vous m’avez amené la dernière petit touche pour me décider à participer.

Merci pour cet article, les traductions des thèmes et tous les bons conseils! J’ai hâte d’être en octobre!!!

Ravi d’avoir pu vous motiver ! Bon courage pour le mois d’octobre ! 🙂

Merci pour cette super présentation!!!
Cela fait plusieurs années que l’inktober me fait de l’œil sans que je n’ose m’y risquer par peur de l’échec ou de ne pas être à la hauteur aux regards des autres (ou/et de moi même d’ailleurs). Et pour je ne sais quelles raisons, vos mots ont sus trouver écho chez moi et m’ont fait me dire « Allez essaie, que risque tu au pire ? ». Alors un grand merci rien que pour cela, le reste ont verra.
J’ai juste deux petites question, svp :
– Puisque l’on connais à ce jour les thèmes, peut-ont dès à présent préparer ces références ou quelques croquis ?
– Peux-t-on combiner les diverses variations des inktober, par exemple l’inktober « classique » et le witchtober ?

Merci d’avance pour le temps que vous m’accorderez 😉

Votre commentaire me va droit au coeur, merci !

Pour la première question : on peut effectivement se préparer en avance. C’est dévier de l’idée initiale puisqu’on évite légèrement le défi temporel mais après tout pourquoi pas : chacun son rythme et si cela vous permet de créer davantage, dans un environnement plus sain, c’est parfait !

Quant aux thèmes, il faut les considérer plus comme des indicateurs qu’à titre de règles écrites dans le marbre : sélectionnez ceux qui vous tentent dans une liste, dans l’autre, ou les deux. Le tout est de créer en s’amusant, alors pas de limite. 😉

Bon courage pour votre aventure !

Milles Merci à vous pour vos réponses 😉 Hâte de pouvoir me lancer !

oh merci beaucoup pour l’article 😀 ! ce sera mon premier, j’ai hâte de commencer ! 🙂

Dans le même genre il y a aussi Homoween, créé par le super Byron Power mettant à l’honneur l’illustration queer et plus largement lgbtq+. Les thèmes sont très précis, pleins de second degré et assez osés. C’est la deuxième année que je me lance le défi et c’est toujours aussi fun !
(En vrai je pense que je vais mélanger les différents calendriers pour au lieu de n’en suivre qu’un cette année, on varie les plaisirs)

Oh, je ne connaissais pas, merci pour le nom ! Après découverte des thèmes, c’est effectivement plutôt NSFW ahaha !

Je participe cette année ^^ super article en tous cas. Profitez-en pour découvrir mon univers sur ma page fb, et venir me dire ce que vous ne pensez.

A très vite.

17 sept 2019 je me lance dans cette aventure pour la première fois ne sachant pas si je pourrais arriver au bout. Merci de votre compréhension.
A bientôt avec vous tous.

Voilà un article très utile !
Étant débutant et voulant me confronter a ce fameux Inktober, je voulais savoir si il était possible de reprendre des personnages existant pour certain thème, comme des personnages de film ou autre.
En tout cas je suis bien déterminé à m’y confronter 😀

Salut, je voulais te dire bravo pour ce magnifique article qui vaut la peine d’être lu. En plus je viens de découvrir ce challenge et ça m’as donné encore plus envie de participer ! Merci beaucoup !

J’ai tenté ma première participation à un Inktober l’année dernière avec la liste officiel. J’ai abandonné car j’ai eu un problème personnel qui a prit toute ma motivation honnêtement x)
Mais cette année j’aimerai le retenter avec toujours la liste officiel je pense, j’ai hâte de commencer !

Si vous voulez faire un petit tour pour voir ce que je posterai voici mon instagram: @nyuchanpinku

Très bon article! ça résume parfaitement l’esprit. J’ai participé pour la première fois l’année dernière après avoir beaucoup observé les autres et, pour un novice en dessin, ça m’a aidé à progresser au delà de mes espérances!!! keep drawing