Petit photographe © Erick Centeno

Erick Centeno, lignes troubles et stylo tremblotant

logo miniature

Erick Centeno, lignes troubles et stylo tremblotant

Partagez cet article
  • Partage Facebook
  • Partage Twitter
  • Partager via Google Plus
retour en haut

Erick Centeno, notre artiste du jour, est un jeune italien qui a pour passe-temps favori de faire trembloter un stylo au-dessus d’une feuille de papier.


Petit photographe © Erick Centeno

Petit photographe © Erick Centeno

@ana.delia_ © Erick Centeno

@ana.delia_ © Erick Centeno

Panda pas content © Erick Centeno

Panda pas content © Erick Centeno

Natalie Dormer © Erick Centeno

Natalie Dormer © Erick Centeno

Les thèmes diffèrent, allant de stars de cinéma aux animaux sauvages, des vedettes de dessins animés à des visuels divers, selon les commandes et les envies de l’artiste… Bref, il y en a pour tous les goûts !

Petite biographie d’Erick Centeno

Autodidacte, Erick Centeno n’a pas suivi d’étude dans le domaine, même si son père, artiste, lui avait ouvert la voie. Ses amis et sa famille l’ont toujours encouragé mais il ne s’est mis à dessiner sérieusement qu’assez récemment. S’il trouve ses racines dans le réalisme, il s’est vite tourné vers le griffonnage voluptueux.

La technique lui offrant une certaine liberté de trait et permettant de capturer aisément le mouvement, il a commencé par dessiner ceux qui passionnaient ses amis : les sportifs et, plus particulièrement, les boxers.

Jones / Evans © Erick Centeno

Jones / Evans © Erick Centeno

Il a alors commencé à publier ses œuvres sur le net et a très rapidement gagné en notoriété, tout en continuant à parfaire son style et à diversifier ses thèmes. Grâce à cette audience grandissante, il peut désormais vivre de son art. Il a ainsi mis légèrement de côté son travail dans l’informatique et ses études pour devenir économiste (touche à tout, ce garçon !), en exposant ses œuvres et en prenant des commandes.

Erick Centeno : méthode et technique

Erick Centeno a l’amabilité de nous fournir des vidéos de son travail, alors pourquoi s’en priver ?

On note donc que l’artiste commence par tracer au crayon les contours principaux de sa création. Il attrape ensuite un stylo-feutre fin, qu’il ne lâchera pas avant la signature de conclusion.

Arrive là la phase délicate, l’expérience parlant pleinement et Erick Centeno laissant virevolter la mine sur le papier. Les passages successifs sur une même zone créent les ombres, la densité des traits étant alors plus élevée. Hormis ce détail, difficile de prédire les circonvolutions et les traits, semblant s’agencer aléatoirement, formant peu à peu l’illustration.

Pour arriver à un tel résultat, l’artiste se base généralement sur une photographie. Quant à la couleur qui apparaît parfois dans ses créations, il l’ajoute après avoir dégagé la forme au stylo-feutre. Elle lui permet de relever le caractère du modèle, appuyant les traits.

Aigle © Erick Centeno

Aigle © Erick Centeno

Allez, avant de se quitter, voici d’autres œuvres !

Katheryn Winnick © Erick Centeno

Katheryn Winnick © Erick Centeno

Kung Fu Panda © Erick Centeno

Kung Fu Panda © Erick Centeno

Freddie Mercury © Erick Centeno

Freddie Mercury © Erick Centeno

J’espère que cet article vous a plu ! Si c’est le cas, n’hésitez pas à le partager à vos amis et connaissances.

Cet article sera publié le 26 décembre, donc, pour celles et ceux qui le fêtent : joyeux Noël ! Dans l’absolu, je vous souhaite en avance un bon passage en 2017. On s’y retrouve le 2, pour un nouvel article !

Laissez un commentaire (un cookie offert)