Peinture énergique et colorée : les œuvres de Josef Kote

Josef Kote est un artiste new-yorkais, au style et à la technique vraiment particuliers. Maniant le pinceau et parfois le couteau, il crée des tableaux splendides, véritables explosions de couleurs.

D’une main de maître, Josef Kote agence les couleurs en aplats généreux, donnant du volume à ses tableaux. Le peintre propose des œuvres incertaines, hésitant entre réalisme tranchant et abstraction floutée. Les scènes, allant de paysages côtiers à la ville, en passant par de nombreux portraits, témoignent toujours d’une sensibilité manifeste pour le sujet.

L’artiste montre, par ses choix méticuleux d’accentuer ou non le niveau de détails, une particularité scénographique. Que ce soit l’écume d’une vague, l’œil d’une jeune femme, ou la poupe d’une bateau, la zone s’extrait magnifiquement bien du reste de l’œuvre.

Cette dualité, alliée à une gestion de la lumière parfaitement exploitée, offre un spectacle unique en son genre.

J’espère que découvrir ce peintre vous a plu ! Si c’est le cas (ou non), je ne peux que vous conseiller d’aller jeter un coup d’œil aux tableaux d’Ivana Besevic.

Pour ne pas rater les prochains articles, pourquoi ne pas rejoindre l’artboratoire sur Facebook ou Twitter ? A bientôt pour de nouvelles aventures découvertes artistiques.


Accès direct aux commentaires

L'article vous plaît ?

Vous avez sûrement un avis à partager !

* : requis.

Lire les commentaires (2)

Magique j adore beaucoup de couleurs de volume et de luminosité

Quand je suis devant mon chevalet, ou à une expo je me pose toujours la même question ? Est ce que je le mettrais au mur dans mon salon ? là oui !!! Parce que votre peinture est géniale ! elle correspond à un flash pétillant ! ce n’est pas mon métier j’ai commencé petite avec mon père, Artisan charpentier à dessiner, puis j’ai fait un Atelier rue de Seine! à Paris et je suis entrée à Air France !rien à voir avec vous , sauf le regard ! Alors ce qui me plait / C’est la précision au top sur un élément ! le reste n’est que décor ! j’adore