Chien © Eric Lacombe

Quand la géométrie entrecroise l’anatomie : Eric Lacombe

logo miniature

Quand la géométrie entrecroise l’anatomie : Eric Lacombe

Partagez cet article
  • Partage Facebook
  • Partage Twitter
  • Partager via Google Plus
retour en haut

Les illustrations d’Eric Lacombe mêlent l’anatomie humaine ou animale et des formes géométriques, tracées précisément sur le papier. Entre mélancolie, étrangeté et peur, cet artiste développe un univers à part, transfigurant les corps…

Main © Eric Lacombe

Main © Eric Lacombe

Chien © Eric Lacombe

Chien © Eric Lacombe

Cage toracique © Eric Lacombe

Cage toracique © Eric Lacombe

Crâne © Eric Lacombe

Crâne © Eric Lacombe

Eric Lacombe est un artiste autodidacte vivant aujourd’hui à Lyon. Son travail est caractérisé par le mélange savant entre éléments figuratifs et coups de pinceau impressionnistes.

Balançant entre deux mondes, il construit son univers à la limite du dérangeant, déconstruisant méticuleusement ses sujets. Ainsi, ils prennent forme, trouvant un nouveau relief.

Main © Eric Lacombe

Main © Eric Lacombe

Oiseau © Eric Lacombe

Oiseau © Eric Lacombe

Un autre point intéressant réside dans l’approche de l’anatomie et de la géométrie. Les différents traits s’entremêlent, découpent le sujet et montrent ce qu’il a dans le ventre (parfois littéralement), si je puis dire. On a l’impression que le corps souhaite s’extraire, sortir autant qu’il n’est percé à jour. Les coups de crayons droits prolongent la violence de l’observation, en offrant un semblant de mouvement au sujet, qui semble craquelé, tourmenté dans une position de souffrance.

Visage © Eric Lacombe

Visage © Eric Lacombe

Pied © Eric Lacombe

Pied © Eric Lacombe

Eric Lacombe propose aussi quelques vidéos sur sa chaîne YouTube, avec des vues plus proches du papier pour voir comment il travaille (apparemment avec un assortiment de Poscas, crayons, stylos divers). Malheureusement, elles renseignent assez peu sur le procédé sur le long terme de l’artiste… Quoi qu’il en soit, en voici une, si cela vous intéresse :

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à le partager autour de vous et à suivre l’artboratoire sur Facebook ou Twitter pour ne pas rater les suivants.

Une autre découverte, ça vous tente ? Je vous propose Carne Griffiths, une artiste extrêmement talentueuse créant de magnifiques portraits hybrides !

Laissez un commentaire (un cookie offert)